Contenu | Menu | Autres menus ?

Accueil
Université de Picardie Jules Verne
Centre de Recherche en Psychologie : Cognition, Psychisme et Organisations

Recherche, SHS

Actualité le 30-06-2017

14h30

Jala ISSA soutiendra sa thèse de doctorat le 30 juin 14h30 à l’Université Picardie Jules Verne (salle E110) Titre : Effets d'un programme d’entraînement assisté par ordinateur chez des enfants arabophones de 6 à 7 ans ayant des difficultés en lecture


Information/Invitation

 
Issa JALAL soutiendra sa thèse de doctorat le 30 juin 14h30 à l’Université Picardie Jules Verne (salle E110)
 
Titre : Effets d'un programme d’entraînement assisté par ordinateur chez des enfants arabophones de 6 à 7 ans ayant des difficultés en lecture
 
Jury :
  • M. Bertrand TROADEC, Professeur, Université des Antilles, ESPE de la Martinique
  • M. Mostafa BOUANANI, Université de Fez, Maroc
  • Mme Malika BENNABI, Maître de Conférences, HDR, Université de Picardie Jules Verne
  • Mme Olga MEGALAKAKI, Professeure, Université de Picardie Jules Verne
Résumé

L’objectif de cette thèse est d’étudier le rôle d’un programme d’entraînement assisté par ordinateur en langue arabe, basé sur la conscience phonologique et la compréhension de texte. Ce programme, qui vise une amélioration de l’apprentissage de la lecture chez des enfants « mauvais lecteurs » comparativement aux enfants « bons lecteurs » âgés de 6 ans et 8 mois à 7 ans et 8 mois, a été appliqué à des bons et mauvais lecteurs.  

L’échantillon est composé de 80 enfants réparties en deux groupes. Un groupe de 40 enfants « mauvais lecteurs », composé de 20 enfants « mauvais lecteurs expérimentaux » qui ont bénéficié de ce programme d’entraînement et 20 enfants « mauvais lecteurs contrôles » qui n’en ont pas bénéficié. Le deuxième groupe de 40 enfants « bons lecteurs », est composé de 20 enfants « bons lecteurs expérimentaux » qui ont bénéficié du programme d’entraînement et 20 enfants « bons lecteurs contrôles » qui n’en ont pas bénéficié.

 Les résultats montrent que le programme d’entraînement a permis aux mauvais et bons lecteurs d'améliorer leurs performances dans les tâches de conscience phonologique et de compréhension de texte. Les mauvais lecteurs expérimentaux ont significativement amélioré leurs connaissances dans le domaine de la conscience phonologique et dans la compréhension de texte, comparativement aux mauvais lecteurs contrôles qui n’ont pas été exposés à un entraînement.  De leur côté, les bons lecteurs expérimentaux ont amélioré leurs performances dans le domaine de la conscience phonologique comparativement aux bons lecteurs contrôles. Tout indique que ce programme permet certes aux mauvais lecteurs de surpasser leurs difficultés initiales, sans pour autant que leurs performances ne puissent être alignées sur celles des bons lecteurs ayant bénéficié des mêmes conditions. Dans la tâche de compréhension de texte, les résultats des bons et mauvais lecteurs expérimentaux ne révèlent pas des différences significatives, ce qui suggère que les deux groupes ont tiré un même avantage de ce programme. Ainsi, ce programme semble être un outil prometteur dans l'amélioration des compétences de lecture des enfants dans la conscience phonologique et la compréhension du texte.     

 

 

Informations pratiques

  • le 30-06-2017
    14h30
  • Salle E 110, Campus Chemin du Thil
Partager


UPJV

Haut de page