Contenu | Menu | Autres menus ?

Accueil
Université de Picardie Jules Verne
Centre de Recherche en Psychologie : Cognition, Psychisme et Organisations

Recherche, SHS, Ecoles doctorales

Actualité du 18-05-2021 au 10-07-2021


Proposition de thèse : accompagnement des parents confrontés au diagnostic de surdité permanente néonatale d’origine génétique : analyse des difficultés et des besoins (Projet SURGENEA).
 
 
 
 
Résumé du sujet de thèse
90 % des nouveau-nés présentant une anomalie sévère de l’audition (1 pour 1000 naissances) naissent dans des familles dont les parents sont normo-entendant. Ceci implique que la surdité constitue une situation de handicap non seulement pour la personne qui en est atteinte mais également pour son interlocuteur.
 
La systématisation du dépistage néonatal suivi du diagnostic précoce de la surdité est venue modifier la découverte de la surdité de l’enfant par ses parents. Or, ce bénéfice médical n’est optimal que s’il est couplé à un accompagnement des parents au long cours, et ce dès la maternité, le diagnostic laissant souvent les parents très inquiets et démunis. L’enfant grandissant au sein de sa famille. Il est primordial de chercher les moyens de faciliter la délicate épreuve du parcours diagnostique de la surdité en développant et en améliorant l’accompagnement des parents en fonction de leur vécu, de leurs besoins et de leurs attentes.
 
Ce projet vise à étudier, à l’aide d’entretiens et de questionnaires, la manière dont chaque parent vit ce parcours diagnostique allant du dépistage à la prise en charge de leur enfant ; et ce afin de dégager les difficultés rencontrées et les ressources essentielles qui permettent d’améliorer la qualité de l’accompagnement.
 
Une meilleure connaissance du vécu et des besoins parentaux permettra de développer des programmes d’accompagnement optimisés en sensibilisant et en formant le corps médico-social aux points forts existants et aux limites à pallier. 
 
La thèse sera encadrée par Barbara Le Driant (MCU) et Béatrice Bourdin (PU).
 
Formation et compétences du/de la candidat.e :
Le(la) candidat(e) devra disposer de solides connaissances en psychologie du développement et avoir un master 2 dans ce domaine. Une connaissance de la surdité et des conséquences des situations de  handicap sur la relation avec les parents et plus spécifiquement avec  le père sera appréciée.
Enfin, la maitrise d'outils d'analyse lexicométrique est recommandée.
 
Date de début de la thèse : 1er septembre 2021
 
Pour postuler : le 21 Mai 2021 .
 
Contact : Le Driant Barbara (MCU, Psychologie du développement), 
CRP-CPO (UR UPJV 7273), barbara.le-driant@u-picardie.fr, UPJV, UFR SHSP, 
Chemin du Thil, 80025 amiens Cedex.
 
 
 

Informations pratiques

  • du 18-05-2021 au 10-07-2021
  • Pôle Campus
Partager


UPJV

Haut de page