Contenu | Menu | Autres menus ?

Accueil
Université de Picardie Jules Verne
Centre de Recherche en Psychologie : Cognition, Psychisme et Organisations

[Projet] PHRIP SimuTED : Impact d'un programme participatif de désensibilisation aux soins, intégrant la simulation en santé haute-fidélité, sur la faisabilité des examens d'imagerie pour les personnes adultes avec autisme.

Vous êtes ici : Accueil > Communication

Evenement, Recherche, SHS – Autre

Actualité du 28-06-2021 au 31-08-2023

PHRIP SimuTED : Impact d'un programme participatif de désensibilisation aux soins, intégrant la simulation en santé haute-fidélité, sur la faisabilité des examens d'imagerie pour les personnes adultes avec autisme.


simuted

simuted

Ce projet est coordonné par Ingrid VASSELIN (Cadre supérieur de santé, Manipulatrice d’Electroradiologie Médicale, Centre de Pédagogie Active : SimUSanté, CHU Amiens-Picardie), auquel participe deux membres du CRPCPO, Federica CILIA (MCF en psychologie du développement) et Maxime GIGNON (PUPH en Santé Publique), ainsi que Béatrice JAMMAULT (Directrice des Soins Coordonnatrice Générale des Instituts, Coordonnatrice pédagogique et administrative de SimUSanté).

L’accès aux soins est un droit (Article L.1110-1 du code de santé publique). Le système de santé se doit donc d'offrir à chacun la possibilité de recourir à des soins préventifs, diagnostiques et curatifs en lien avec ses besoins de santé. Dans un premier temps cette recherche vise à identifier des besoins de santé de jeunes adultes avec un trouble du spectre de l'autisme (TSA). Puis nous souhaitons déterminer si la simulation en santé de haute-fidélité appliquée à l'éducation en santé des personnes avec autisme, coordonnée avec leurs aidants, permet de limiter les comportements problèmes lors de la réalisation d’examens d'imagerie, du point de vue de sa tolérance pour l'usager.

En développant une démarche éducative, ajustée au profil cognitif, adaptatif et comportemental des personnes avec autisme, notre démarche s'inscrit dans une visée inclusive. Elle a ainsi pour effets attendus de contribue à améliorer l'accessibilité aux soins, tant dans ses dimensions quantitatives que qualitatives.

Les activités de cette recherche contribueront également à :

o   l’enrichissement de l’évaluation diagnostique et fonctionnelle des personnes avec autisme incluses, dont pourront se saisir les équipes les accompagnant

o   l’acquisition de données épidémiologiques

o   la sensibilisation des futurs étudiants en santé aux particularités de l’autisme et à leurs conséquences

Informations pratiques

  • du 28-06-2021 au 31-08-2023
  • Pôle Campus
Partager


UPJV

Haut de page